mardi, 24 octobre, 2017

Abdellatif Jouahri tance les banques accusées de spéculer sur le dirham

By Kenza Filali

Pour la première fois, le gouverneur de la Banque centrale a exprimé dans un langage cru et direct sa forte désapprobation envers les banques qui, à l’approche de la mise en route de la flexibilisation volontaire du dirham, se sont employées à encourager leurs clients à se couvrir face à une improbable dévaluation. Jouahri promet contrôles drastiques et évoque même des sanctions pour châtier les récalcitrants …Lire la Suite

Source:: ledesk.ma

Cet article pourrait vous intéresser

La balance commerciale plombée par la facture énergétique

Kiosque360. Le déficit commercial se creuse encore, s’aggravant de près de 3% à fin septembre. …

Google+