jeudi, 27 juillet, 2017

Jeu de go : première victoire de Lee Sedol contre l’intelligence artificielle de Google

le-joueur-professionnel-de-go-sud-coreen-lee

À défaut de pouvoir rattraper ses trois défaites, le champion de go sud-coréen Lee Sedol a décroché une victoire symbolique contre AlphaGo, un programme d’intelligence artificielle conçu par Google. Au terme d’une partie très serrée, ce dernier a décidé d’abandonner, concédant sa première défaite.
Les deux adversaires ont disputé une partie serrée, mais AlphaGo semble avoir commis des erreurs et joué des coups très étranges, qui ont profité à Lee Sedol, dont de nombreux commentateurs ont salué le jeu.

Des parties historiques

Il s’agissait de la quatrième manche sur les cinq composant un match historique opposant une machine à un des meilleurs joueurs du monde, alors que le go était considéré jusqu’alors comme le dernier jeu « classique » dans lequel l’homme garde l’avantage sur la machine. Depuis le mercredi 9 mars, pourtant, le troisième joueur mondial Lee Sedol a encaissé trois défaites d’affilée lors de parties sans handicap. Ces événements ont secoué l’univers de l’intelligence artificielle, au même titre que la victoire du programme Deep Blue – développé par IBM – contre le champion d’échecs Garry Kasparov.

La première partie de go fut décrite comme peu orthodoxe par les joueurs professionnels, Lee Sedol jouant en début de manche un coup très surprenant dans cette configuration, suivi d’une attaque agressive d’AlphaGo, d’abord analysée comme ratée et grossière mais s’avérant finalement très efficace et beaucoup plus fine qu’escompté. Lors de la deuxième partie, Lee Sedol, joueur considéré comme agressif, innovant et imprévisible, a joué de manière beaucoup plus défensive, mais les attaques d’Alphago l’ont finalement emporté. Une façon de jouer qu’a à nouveau adoptée Lee Sedol lors de son troisième match samedi 12 mars, au cours duquel AlphaGo a cependant pris l’avantage dès le début.

Les victoires d’AlphaGo représentent une avancée historique de l’intelligence artificielle. Le jeu de go est traditionnellement vu comme un « Graal » en raison de son très grand nombre de combinaisons possibles, rendant le calcul très difficile. Le logiciel de Google s’appuie sur la technologie du « deep learning », des réseaux de neurones profonds qui forment une « machine virtuelle » aux paramètres ajustables de manière à fournir la meilleure réponse possible, et qui a bouleversé le champ de l’intelligence artificielle ces dernières années.

Cet article pourrait vous intéresser

Tinder vous montre désormais qui de vos amis Facebook l’utilisent

By Sarah Benfdil Et Tinder créa le ‘Tinder Social’ et le monde partit en vrille …

Laisser un commentaire

Google+