mercredi, 20 septembre, 2017

La 4G secoue Maroc Telecom en Bourse!

DANS la bataille sur la 4G, Méditel lance en premier les hostilités. La filiale d’Orange a pris de court la concurrence en déployant son offre.

4g_2«La migration vers cette technologie ne nécessitera aucun frais supplémentaires», assure l’opérateur à part le coût de la puce (30 DH). En somme, Méditel aligne les tarifs de la 4G sur ceux de la 3G! Reste à savoir s’il ne s’agit pas d’une offre d’appel. La monétarisation de la data est l’enjeu stratégique dans le secteur. Car c’est sur ce segment que viendront à moyen et long terme les revenus des opérateurs.

Maroc Telecom et Inwi prévoyaient jusqu’ici de facturer les services 4G. Sur quelle ligne vont-ils se ranger désormais? La réaction du marché a été immédiate concernant Maroc Telecom. Le titre en Bourse a baissé de près de 1% lundi avant d’enregistrer une sévère correction de 5,72% la séance suivante à Casablanca et 5,4% à Paris sans que l’on ne puisse établir de lien de cause à effet avec le lancement de la 4G par la concurrence. Le cours s’est repris mercredi 10 juin avec une légère hausse de 0,51% à 108,50 DH. Il a en revanche poursuivi sa baisse à Paris en cédant 1,95%. Les investisseurs craignent des incidences sur le business plan de l’opérateur. «Il sera revu à la baisse si Maroc Telecom décide de ne pas facturer les services 4G», commente un analyste. Les revenus attendus du déploiement de la 4G manqueraient au rendez-vous à supposer que les clients post-payés fassent une infidélité à l’opérateur, ce qui n’est pas sûr. Maroc Telecom vient de doubler, voire tripler les forfaits pour fidéliser les clients. En même temps, ce choix pourrait se retourner contre l’opérateur de l’avis de plusieurs observateurs. Les clients seront tentés de réduire la facture de leurs forfaits. L’hypothèse d’un repli des revenus du groupe sur le marché domestique remet en cause les prévisions de cours des brokers. Le marché attend impatiemment une réaction du management de Maroc Telecom.  Pour profiter de la technologie 4G, il faudra disposer d’un terminal compatible. Le prix d’achat de ces appareils est un élément essentiel aujourd’hui. Très peu de clients ont la capacité de switcher. Il faudra patienter encore plusieurs années pour que la 4G soit accessible à un grand nombre. Le marché reste encore massivement dominé par la voix. L’on est pour l’instant en présence d’un marché restreint, ce qui signifie que les revenus espérés de cette nouvelle technologie seront sans doute très modestes au départ. En dehors du facteur prix, la différence entre les opérateurs se fera aussi au niveau de la qualité du service. Maroc Telecom a misé plus gros que les deux autres opérateurs pour décrocher la licence 4G. Il devrait offrir une meilleure bande passante et proposer une couverture plus large.

Cet article pourrait vous intéresser

Un nouvel entrant étranger dans la distribution télécom au Maroc

Pour sa première implantation à l’étranger, l’espagnol One Telecom a choisi le Maroc. En effet, …

Laisser un commentaire

Google+