vendredi, 23 juin, 2017

LA LANGUE DE MOLIERE REFAIT UN RETOUR EN FORCE

By Actu-Maroc

La décision n’a aucun lien avec la récente visite du président français, Emmanuel Macron, au Maroc, car elle a été prise bien avant par un ministre de l’éducation nationale, pur produit de l’enseignement supérieur français, comme pour faire un pied de nez, aux autres langues étrangères, comme l’espagnol, historiquement proche du Maroc et l’anglais, dans une moindre mesure.
La langue de Molière sera désormais, en vertu de cette décision qui sera critiquée par les conservateurs, enseignée dès la première année du primaire, ce qui n’est pas sans poser certaines questions. en Effet, l’éducation nationale dispose-t-elle de professeurs …Lire la Suite

Source:: actu-maroc.com

Cet article pourrait vous intéresser

La hausse des recettes fiscales permet de résorber le déficit budgétaire

Kiosque360. Grâce à la hausse des recettes fiscales, portées par l’IS, le déficit budgétaire se …

Google+