lundi, 24 juillet, 2017

Les promesses de l’ordinateur quantique de Google

Google et la NASA ont annoncé avoir procédé à de nouveaux tests de l’ordinateur quantique. Résultats : sur les opérations effectuées, leur machine est 100 millions de fois plus rapide qu’un ordinateur traditionnel.

L’ordinateur quantique n’est pas votre PC du futur. Parce qu’elle doit être refroidie à peine au-dessus du zéro absolu, qu’elle doit coûter quelques millions et qu’elle prend la place d’un semi-remorque, cette machine de rêve n’a pas vocation à arriver sous votre bureau.

Néanmoins, les progrès réalisés par Google et la NASA restent dignes d’intérêt, car si cette informatique d’un nouveau genre ne touchera pas votre quotidien, elle a un énorme potentiel dans de nombreux domaines, qu’il s’agisse de cryptographie ou de prévisions météorologiques.

Sur son blog, la Google Quantum AI team a présenté il y a deux jours ses récents travaux. Ces derniers ont consisté à comparer les résultats obtenus par D-Wave 2X, leur ordinateur quantique, à ceux d’un PC traditionnel.

D-Wave 2X

Sur des calculs bien spécifiques comprenant 1 000 variables binaires, leur supercalculateur fourni par D-Wave Systems a réalisé les opérations en temps 100 millions de fois inférieur à celui pris par un processeur à un cœur classique.

De même, D-Wave 2X a été testé sur un algorithme de type Quantum Monte Carlo, également simulé sur un PC traditionnel. Là encore, le rapport est de 100 millions entre les performances de l’ordinateur quantique par rapport et celles du cœur x86.

Si ces essais montrent à quel point cette technologie peut se révéler extrêmement puissante, il reste aux ingénieurs à trouver des algorithmes à même de permettre des applications plus concrètes.

Source

Cet article pourrait vous intéresser

RMA Watanya dévoile son boîtier de conduite connecté pour particuliers

En fonction du crédit accumulé, l’assuré bénéficie de réductions pouvant aller jusqu’à 20% de la …

Laisser un commentaire

Google+