lundi, 8 janvier, 2018

OS X 10.11 et iOS 9 veulent faire du neuf avec du mieux

Moins de nouvelles fonctions et plus de stabilité et d’optimisation aux anciens matériels, c’est le menu « Snow Leopard » que devraient proposer OS X 10.11 et iOS 9. Apple a changé son fusil d’épaule, notamment sous la pression de certains de ses ingénieurs, explique 9to5mac qui ajoute plusieurs informations à cette thématique déjà abordée au début de l’anné.

WWDC2015

La direction d’Apple s’est opposée au principe d’une pause complète dans le développement de nouvelles fonctions pour “Monarch” (iOS 9) et “Gala” (OS X 10.11). Mais la liste est moins longue que celle prévue initialement, a confié un ingénieur. Les nouveautés passent également au travers d’une analyse accrue de leur bon fonctionnement et de leur stabilité avant d’être validées.

Moins de fonctions, plus de stabilité

Il est apparu que gonfler OS X de fonctions supplémentaires est devenu un exercice plus compliqué que sur iOS, ajoutent ces sources. Certaines nouveautés potentiellement actées ont été déjà évoquées, comme la police de caractères San Francisco dans Yosemite, HomeKit, les améliorations dans Plans ou encore le multifenêtrage dans iOS sur les iPad.

9to5mac parle d’une arrivée possible dans OS X, mais pas encore assurée, du Centre de contrôle qui avait été prévu à l’origine pour Yosemite. Une copie grosso modo de celui d’iOS avec pas mal des fonctions que l’on utilise aujourd’hui depuis la barre des menus. Cela peut être aussi les contrôles de lecture comme en a ajouté iTunes lors d’une récente mise à jour.

Sécurité renforcée

La sécurité fait aussi partie des chantiers ouverts pour ces deux systèmes. Les sources du site parlent d’un nouveau mécanisme au niveau du noyau d’iOS et d’OS X, il est baptisé “Rootless”.

Articles similaires  iOS 8 est en bonne voie pour le Jailbreak !

Il empêche un accès à des documents ou éléments système sur les machines et appareils même si l’on dispose des droits d’administrateur. Une manière, apparemment efficace, pour prévenir les attaques de malwares et bloquer les efforts de jailbreak. Ce mécanisme serait toutefois débrayable par l’utilisateur sur OS X. Le site précise aussi que rien n’a changé par rapport au système de fichiers utilisé par le Finder.

Synchronisation revue

Apple a travaillé à la refonte de la fonction de synchronisation de ses applications (Notes, Rappels, Calendrier…). Elles n’utiliseront plus un système basé sur l’IMAP mais sur iCloud Drive. Il en résulterait une synchronisation plus rapide et pouvant être mieux sécurisée. L’utilisateur, au premier lancement de ces logiciels, sera invité à déménager ses données vers iCloud Drive et cela se fera automatiquement. Apple prévoit dans le même temps d’augmenter ses capacités serveurs pour gérer cet afflux potentiel de nouveaux utilisateurs.

Wi-Fi de confiance

Une autre nouveauté, liée au Wi-Fi, est prévue au mieux pour la fin de l’année. Elle est baptisée “Trusted Wi-Fi”. Elle se traduirait par une connexion sans mesures de sécurité particulières à un routeur dans lequel le système a “confiance”. Tandis qu’un chiffrement élevé serait utilisé pour les échanges lors de l’utilisation d’un routeur moins sûr.

iOS 9 optimisé pour les anciens appareils

La prochaine version d’iOS serait capable de fonctionner sur des matériels qui ne sont plus tout jeunes, par exemple avec un processeur A5. Il en irait ainsi pour l’iPhone 4s et le premier iPad mini (sur lequel iOS 8 est difficile à utiliser).

Articles similaires  Ice Bucket Challenge FAIL : les pires vidéos du seau de glace
Les iPhone 4s, iPad mini et iPad 2 pourraient encore changer d’iOS

Apple a changé sa manière de procéder, ont expliqué les contacts de 9to5mac. Plutôt que d’installer un nouvel iOS sur ces anciens appareils et ôter les fonctions qui en plombent le fonctionnement, Apple est partie à l’envers, elle a développé une base d’iOS 9 qui marche bien dessus et ensuite elle teste et active une par une les fonctions supplémentaires.

Si cela fonctionne, ce sera également une bonne manière de décrier la supposée obsolescence technique organisée et de se comparer favorablement à Android.

Régime pour les apps Swift

Enfin, des modifications ont été apportées dans la manière dont fonctionnent les apps iOS écrites avec Swift, le langage de programmation dévoilé l’année dernière. Les librairies logicielles sur lesquelles s’appuient ces apps seront intégrées dans les deux systèmes.

Les développeurs n’auront plus à les inclure dans leurs apps, et se retrouver dans une situation ou plusieurs apps en Swift sont lestées des mêmes librairies. Cela permettra de réduire leur poids, tant en stockage qu’en téléchargement. S’agissant de la réécriture des apps d’Apple dans ce langage, apparemment ce sera pour 2016, au mieux.

La conférence mondiale des développeurs Apple se tient entre le 8 et le 12 juin.

Source: MacGeneration

Cet article pourrait vous intéresser

RMA Watanya dévoile son boîtier de conduite connecté pour particuliers

En fonction du crédit accumulé, l’assuré bénéficie de réductions pouvant aller jusqu’à 20% de la …

Laisser un commentaire

Google+