mercredi, 29 mars, 2017

Portrait. M’hamed Boucetta, le sage de l’Istiqlal

S’il est vrai qu' »en Afrique, quand un vieillard meurt, c’est une bibliothèque qui brûle », comme le disait l’écrivain malien Amadou Hamapate Ba (1901/1991), le décès, hier vendredi à Rabat, de feu M’hamed Boucetta est ressentie, à bien des égards, comme la perte d’un monument…. …Lire la Suite

Source:: Le 360

Cet article pourrait vous intéresser

Tanger : Le trafic maritime bloqué entre Tanger-ville et Tarifa

Le trafic maritime entre les ports de Tanger-ville et de Tarifa a été suspendu à …

Google+