dimanche, 7 janvier, 2018

Quand l’Europe bloque la sortie de la nouvelle app « Moments » de Facebook

Facebook a lancé cette semaine sa nouvelle application « Moments », laquelle permet de partager ses photos avec ses amis sans avoir à les publier sur le réseau social. L’app n’est toutefois proposée pour le moment qu’aux États-Unis, comme c’est le cas pour « Paper », mais cette fois-ci pour des raisons assez différentes.moments-facebookRichard Allan, qui gère les questions de confidentialité pour Facebook sur le Vieux Continent, explique en effet que les organismes de réglementation ont montré des réticences à la nouvelle application en raison de sonmoteur de reconnaissance faciale.

Pour pouvoir obtenir l’aval des régulateurs, Facebook devra ainsi proposer une option permettant de désactiver manuellement la reconnaissance des visages, une fonction qui n’avait pas été envisagée par la compagnie et qui devra ainsi être développée à partir de zéro.

En 2010 déjà, le réseau social avait ajouté à son arc une fonction de reconnaissance automatique des personnes présentes sur les photos publiées dans ses colonnes, mais avait finalement dû retirer l’option deux ans plus tard dans tous les pays européens, sous la pression de l’Irlande.

Si aux États-Unis, la loi sur la reconnaissance faciale est plus souple qu’en Europe, les règlementations qui encadrent son utilisation sont en constante évolution, au même titre que la technologie elle-même. Le cadre pourrait d’ailleurs se renforcer prochainement aux États-Unis sur ces questions d’éthiques, après des discussions houleuses sur le sujet survenues la semaine dernière entre neuf organisations (dont l’American Civil Liberties Union et L’Electronic Frontière Foundation) et les agences gouvernementales américaines.

source: Mac4ever

Articles similaires  Avec ZRRO, vous allez pouvoir interagir autrement avec votre télévision

Cet article pourrait vous intéresser

La MAP et la FMEJ partenaires pour le développement de la presse digitale

Un contrat de partenariat a été signé, jeudi à Rabat, entre l’agence Maghreb Arabe Presse …

Laisser un commentaire

Google+