dimanche, 23 juillet, 2017

Une espèce rare de stagiaires évolue spontanément pour ne désormais se nourrir que de café

Selon plusieurs biologistes qui présentaient leur découverte hier à Londres, une espèce rare de stagiaires aurait spontanément évolué pour ne plus se nourrir désormais que de café ou de dérivés de la caféine. Reportage.stagiaires

Une mutation rarissime

Pour les biologistes, il s’agit d’une mutation rarissime dans une population très localisée. « Nous avons observé que plusieurs individus s’étaient progressivement éloignés des méthodes alimentaires courantes pour ne plus se nourrir que de café » explique le professeur Aaron Johnson, de l’université de Cambridge. « C’est extrêmement rare pour un scientifique d’observer quasiment en direct l’ évolution d’une espèce » ajoute-t-il. Selon lui, l’espèce de stagiaires étudiée a intégré que toute son énergie provenait du café et son organisme a lentement évolué pour ne plus dépendre que du café dont elle va tirer toute son énergie.

Selon les biologistes, chez les individus qui ont acquis cette mutation génétique, le taux d’efficacité au travail a bondi de plus de 130% tandis que les autres spécimens sont restés dans les chiffres ordinaires. « Ils sont plus vifs, plus rapides, plus performants » note l’étude qui liste cependant quelques conséquences fâcheuses. « En fin de journée, ils ont tendance à trembler et dorment très mal, du fait de toute la caféine stockée dans leur organisme. Ce qui fait que le lendemain, ils doublent la dose de café, et ainsi de suite ».

Progressivement, cette espèce, qui est mieux adaptée au monde du travail en terme de productivité et de réactivité, devrait progressivement devenir l’espèce dominante. « Les autres stagiaires qui n’ont pas cette mutation vont avoir plus de mal à trouver des stages. Progressivement, ils vont disparaître du monde du travail » souligne un scientifique. Des scientifiques qui se veulent rassurants sur une prochaine évolution qui pourrait être décisive et redistribuer les cartes entre les espèces de stagiaires, comme la conscience d’être payé pour un travail effectué.

Source: Le Gorafi.fr

Cet article pourrait vous intéresser

First Draft : réseaux sociaux et titres de presse s’engagent contre les fausses informations

Plusieurs dizaines d’entreprises de médias ou de réseaux sociaux viennent de s’associer dans un grand …

Laisser un commentaire

Google+